21/01/2013

La perversité des blogs TDG...

 

Vendredi dernier, je reçois un email à la teneur suivante:

 

Bonjour et bonne année,

 

L’activité du blog demeure muet depuis Noël. Période de vacances prolongées ?

 

La blogosphère de la Tribune est en phase de réduction du nombre des blogs qu’elle accueille. A terme, elle n’hébergera que des blogs actifs, dont les auteurs s’engagent à publier au moins deux à trois billets bien sentis par mois, qui ne soit pas, de surcroît, de simples communiqués de presse.

 

Je ne doute pas que vous pourrez tenir le rythme. Vous pourriez, à l’occasion, inviter d’autres rédacteurs de vos amis, soit en vous chargeant de l’édition de leurs billets, soit en partageant avec eux le code d’entrée dans votre plate-forme d’édition.

 

Je vous rappelle que le blogueur est l’éditeur de son journal personnel et que, en tant que tel, il est responsable de tout ce qui y est publié.

 

Au plaisir de vous lire. N’hésite pas de me contacter.

 

Bien à vous

 

PS : Sans réaction de votre part d’ici la mi-février, nous supprimerons votre blog pour offrir l’opportunité de bloguer à d’autres.


J'ai débuté mon activité sur ce blog le 17 décembre 2012, et j'y ai publié onze billets en neuf jours. C'est plus qu'un article par jour. Ensuite, comme je suis étudiant à l'UNIGE, j'ai naturellement passé un bon moment à mettre la priorité sur mes révisions pour des examens qui ont terminé vendredi dernier, à peine cinq heures avant d'avoir reçu ce message électronique.  

 

La TDG réduit donc le nombre de ses blogs en ne gardant que ceux qui produisent plusieurs articles par mois? Je suis presque certain que cette politique ne figurait pas dans les conditions générales de gestion d'un blog TDG. 

 

Quelle est l'utilité de donner l'occasion d'écrire librement si l'utilisateur ne peut pas choisir sa fréquence de rédaction? Je me demande quels sont ceux qui sont réellement visés: ce blog existe depuis environ un mois, et compte onze articles. Que dire d'autres blogs, tels celui de l'hyperactif des réseaux sociaux, Julien Cart, qui publie moins d'un article par mois? Et celui tenu par Eric Stauffer, dont la dernière publication remonte au 19 septembre? Idem pour celui de Pierre Maudet, inactif depuis presque six mois?

 

Tous les blogs précités sont toujours accessibles. Pourtant, leur fréquence est inférieure à "deux à trois billets bien sentis par mois", et le délai d'un mois qui m'a été imposé, environ un mois après ma dernière publication, semble avoir été dépassée chez certains depuis bien longtemps déjà...

 

Donc, Monsieur le gérant des blogs de la TDG, je vous laisse observer les chiffres, puis ce billet, et vous verrez que mon absence justifiée était courte, et que, contrairement à certains, je vais continuer à écrire de manière bien sentie pendant un bon moment encore.

Écrit par Diego Esteban dans Humeur | Lien permanent | Commentaires (3) |  Imprimer |  Facebook |

Commentaires

vous devriez publier des sujets concernant l'islamisme, la Palestine, décrire l'homme nouveau victime de la femme masculinisée, vous devriez adhérer à un mouvement populiste dénoncer les frontaliers ,la France , mettre en ligne des vérités issues de sites identitaires improbables, laisser les commentateurs anonymes s’exciter de leur propre audace et insulter ou diffamer. bref il faut être TDG compatible , c'est quand même pas sorcier.

Écrit par : briand | 21/01/2013

A ce compte-là on peut aussi ôter tous ceux qui mettent 10 lignes pour ne rien dire ou presque... Si je peux me permettre, super blog, mais stp publication + espacées pour mieux apprécier. Mais ça n'engage que moi. Amitiés.

Écrit par : Vital Sven | 21/01/2013

Merci beaucoup pour ce commentaire Monsieur. J'en tiendrai compte.

Écrit par : Diego Esteban | 21/01/2013

Les commentaires sont fermés.