11/10/2014

Tuer la démocratie, un jeu de grands enfants

"Les casseurs sont au parlement. La police sourit et serre leurs mains. Une blessée grave à déplorer." C'est en ces termes que le poète et Conseiller municipal Sylvain Thévooz a résumé les faits.

 

Hier soir j'ai regardé depuis mon ordinateur la fin de la séance du Grand Conseil genevois. Eric Stauffer gueulait beaucoup: il n'aimait pas une loi qui devait être votée et cherchait par tous les moyens à retarder ou empêcher le vote. Il a présenté un amendement qui avait déjà été refusé juste avant, donc le Président a proposé d'aller directement au vote sur l'amendement sans discussion.

 

Eric Stauffer, furieux, explose et hurle sans arrêt des vociférations sans queue ni tête, qui amènent le bureau du Grand Conseil (dont il est le second vice-président) à lui demander de quitter la salle. Il refuse, donc la séance est suspendue jusqu'à ce qu'il parte. Une demi-heure plus tard, alors que Stauffer a passé son temps à se pavaner comme un paon noyé dans son autosuffisance au milieu de la salle (et que son acolyte Carlos Medeiros a menacé de mort un élu qui allait prendre une photo de la scène), le Président reprend la parole et réitère à Stauffer la demande qu'il quitte la salle. Il refuse à nouveau, donc le Président demande à la police de le faire sortir.

 

À l'entrée des deux flics, les députés MCG forment un cordon de protection autour de Stauffer, et certains serrent la main d'un des policiers présents. En vain, les deux Conseillers d'Etat présents tentent de calmer le jeu. Du coup, après 5 minutes, des renforts arrivent: il y a désormais 7 policiers dans la salle. Après quelques minutes où rien ne se passe, Stauffer décide soudain de sortir de la salle (car telle est sa sainte volonté?), suivi de tous les élus UDC-MCG.

 

La démocratie est morte, car elle a cédé au chantage d'un seul et sinistre enfant gâté aux méthodes rappelant les pires mouvements fascistes...

Écrit par Diego Esteban dans Politique | Lien permanent | Commentaires (5) |  Imprimer |  Facebook |

Commentaires

Pouvez-vous nous faire partager un lien vers une vidéo, pour que avoir notre propre opinion ?

Écrit par : Victor-Liviu DUMITRESCU | 11/10/2014

Malheureusement, la vidéo des sessions du Grand Conseil n'est disponible qu'après une attente de plus d'un mois. Espérons que les chaînes de télévision auront pu se procurer les images, afin qu'elles soient consultables plus tôt et que les Genevois se rendent compte à quel point un énergumène tel qu'Eric Stauffer est nuisible à la démocratie.

Écrit par : Diego Esteban | 11/10/2014

Puis-je vous suggérer d'aller sur ma page FB où j'ai mis mon analyse ?

Écrit par : Jean Romain | 11/10/2014

Dites ... le président socialiste Antoine Droin, il est innocent ?

Écrit par : Victor-Liviu DUMITRESCU | 11/10/2014

Oui.

Écrit par : Diego Esteban | 12/10/2014

Les commentaires sont fermés.